Système d'auto-partage innovant : deux étudiants de l’ISTIC collaborent avec l’entreprise Breizhcab

Depuis octobre 2017, Quentin Gestes et Thomas Pétrimaux, deux étudiants en 2ème année du Master Electronique, parcours Systèmes Embarqués travaillent sur un projet d’auto-partage utilisant la technologie pour l’Internet des Objets : SigFox.

Campagne de mesures de Quentin et Thomas sur le véhicule mise à disposition par Breizhcab

Dans le cadre de ce projet, ils collaborent avec l’entreprise Rennaise de location de véhicule, Breizhcab qui leur propose d’une part des scénarios d’usage et d’autre part un soutien matériel. Courant décembre, Quentin et Thomas ont pu ainsi effectuer des tests grandeur nature sur un véhicule électrique (Smart fortwo) prêté par Breizhcab.

Un des objectifs de cette collaboration est de présenter ce projet au salon des mobilités numériques InOut218 à Rennes, en mars 2018 : « Un événement économique international qui rassemblera les professionnels du numérique et de la mobilité, et les usagers » (source : www.inout2018.com).

L’auto-partage, basée sur la mise à disposition de véhicules en libre – service dans la rue implique des équipements complémentaires. En effet, il est nécessaire de transmettre et donc de récupérer des informations du véhicule.
Ce projet a pour but de répondre à ces problématiques. Les données à remonter sont extraites du bus de communication interne (CAN) et d’un capteur GPS. L’utilisation d’une technologie de communication IoT SigFox permet de transmettre les informations recueillies tout en minimisant la consommation énergétique et le coût financier. De plus, l’utilisateur doit pouvoir ouvrir le véhicule à l’aide d’un badge NFC, présent sur de nombreux smartphones.

La mise à disposition d’un véhicule électrique par Breizhcab a permis à Quentin et Thomas de mettre en œuvre des moyens permettant de relever des données des capteurs transitant sur le bus CAN de la voiture Smart.

Thomas et Quentin : « Etant donné que les constructeurs automobiles ne partagent pas l'architecture du bus CAN présent dans chaque véhicule, nous devons grâce à un logiciel (CANoe) de développement, test et analyse de bus CAN écouter ce qu'il se passe sur le bus afin de déterminer les informations utiles des différentes trames. Pour ce faire, nous avons créé des scénarios (ouverture/fermeture des portes, mise en charge de la voiture, verrouillage/déverrouillage...) afin d'identifier les données associées à chaque équipement. »

A l’issue de cette première campagne de mesures, ils ont pu collecter des informations pertinentes leur permettant de tester leur système de transmission SigFox sur un cas concret et réel.