Les enseignements en M1 parcours Cybersécurité

  1. Un parcours commun en première année de master
  2. Unités d'enseignement générales du parcours commun SSR
  3. Unités d'enseignement consacrée spécifiquement à la cybersécurité

Un parcours commun en première année de master

La première année du master d'informatique parcours Cybersécurité est en partie faite en commun avec le parcours Réseaux et systèmes hétérogènes.

Ce parcours commun intitulé Sécurité, systèmes, réseaux (SSR) comporte les unités d'enseignement suivantes.

Unités d'enseignement générales du parcours commun SSR

Liste des unités d'enseignement
ACO Objectifs. L’unité d’enseignement ACO présente les techniques et les outils de développement objet utilisés actuellement dans l'industrie du logiciel. Cette unité est composée de quatre parties : l’approfondissement de la connaissance du langage UML, la présentation de la démarche d'analyse et de conception par l'ingénierie des modèles, l'étude des bonnes pratiques de construction d'architecture logicielle par objets et une introduction aux problèmes de la qualité et du test.
Compétences acquises. À l’issue de cette unité, un(e) étudiant(e) doit être capable de concevoir une application à objets simple à partir d’un cahier des charges, en mettant en œuvre une démarche d’analyse et de conception par ingénierie des modèles objets, en utilisant le langage UML comme langage pivot, en construisant une architecture à objets robuste et préparée aux futures évolutions de l’application, en garantissant le fonctionnement de son application grâce à la mise en place d’un jeu de tests unitaire et d’intégration.
SEL Objectifs. L’objectif de cette unité d'enseignement est de présenter la réalisation des concepts fondamentaux des systèmes d’exploitation (processus, synchronisation, espaces d’adressage et pagination, etc) dans les noyaux de système. Le cours magistral donnera les principes généraux de mise en œuvre, ainsi que les supports matériels pour une mise en œuvre efficace (MMU, support ISA pour la synchronisation et la virtualisation), qui seront également illustrés lors des travaux dirigés.
Compétences acquises. À l’issue de cette unité d’enseignement, l’étudiant sera apte à réaliser et maintenir un noyau de système d’exploitation.
RSP Objectifs. Les enseignements de ce module permettent d’acquérir et de maîtriser des outils techniques et méthodologiques de conception, et d’administration des réseaux en tenant compte des problématiques de la sécurité, de la mobilité et des évolutions des technologies des réseaux en général et de l’Internet en particulier. Les protocoles de niveau applicatif, de transmission de données multimédia, les problématiques liées aux réseaux sans-fil et aux nouvelles technologies des réseaux sont également abordés.
Compétences acquises. À la fin du module, les étudiants devraient avoir une très bonne connaissance des protocoles et services de l’architecture Internet, et plus spécifiquement des protocoles, techniques et outils pour l’administration des réseaux. Ils devraient être en mesure de concevoir des réseaux capables de répondre à des contraintes fonctionnelles et opérationnelles précises et d’appréhender les nouvelles infrastructures, architectures et technologies des réseaux.
PDS Objectifs. L’unité d'enseignement PDS a pour but de développer et d’approfondir les connaissances des étudiants en compilation en se concentrant d'une part sur la face avant des compilateurs et d'autre part en élargissant le propos au-delà des langages de programmation usuels. Le parti pris est de partir de la syntaxe abstraite du langage source et de fonder tous les traitements sur ce langage source (p. ex., pretty-printing, vérification de type, génération de code intermédiaire ou cible) sur la notion de grammaire attribuée qui permet de faire de la Programmation Dirigée par la Syntaxe (PDS). La généralité de ces grammaires attribuées au-delà des langages de programmation est montré par leur application aux langages de requêtage et aussi aux langages naturels contrôlés. La notion d'analyseur syntaxique permettant de passer d'une syntaxe concrète à la syntaxe abstraite est également rappelée.
Compétences acquises. À l'issue de cette UE, l’étudiant doit être capable de modéliser la syntaxe abstraite d'un langage source et de définir par des grammaires attribuées les différentes analyses et transformations utiles sur ce langage source. Il doit en particulier pouvoir définir la vérification de type et la traduction en un code exécutable. Il doit aussi savoir implémenter tout cela dans un langage de type à objets ou de type ML.
GPL/PROJ Objectifs. Le projet offre une approche expérimentale des problèmes et des méthodes de génie logiciel, pour la réalisation de travaux informatiques relativement importants, dans la durée (8 mois) et par équipes (8 à 12 étudiants). L’objectif des projets est de toucher du doigt certaines difficultés (pas uniquement techniques) liées à la conception de logiciels, en particulier la gestion du temps, des ressources et la communication avec différents intervenants (clients, utilisateurs). Seront évalués non seulement les résultats atteints, mais également la méthode utilisée pour les atteindre et la qualité de la communication des résultats (écrite via les documents à produire lors des phases du projet, orale via les présentations et démonstrations du projet).

Unités d'enseignement consacrée spécifiquement à la cybersécurité

 
ISR Introduction à la Sécurité et Réseaux.  Le module ISR présente la
cryptographie, les problématiques de sécurité du logiciels et les
mécanismes de sécurité des réseaux (firewalls et proxy).
 
APS Algorithmes pour la Sécurité. Le module APS présente les
algorithmes important en sécurité informatique comme les compromis
temps/mémoire sur les mots de passe, les attaques par le milieux
contre un block-cipher, ...