Partir à l'étranger

Aujourd'hui la formation d'un informaticien doit intégrer une dimension internationale. Il est fortement recommandé d'effectuer au moins un stage à l'étranger. Dans le cadre des programmes d'échange, Il est possible d'effectuer un semestre ou une année de cours à l'étranger.

Carte postale
  1. Quelles possibilités?
  2. Stages à l'étranger
  3. Chercher un stage
  4. Période d'études
  5. Poursuite d'études

Quelles possibilités?

Les étudiants peuvent acquérir au cours de leur formation à l'ISTIC une expérience internationale substantielle, sous forme de stages ou de période d'étude à l'étranger.
Un niveau minimum en anglais est requis pour la validation du diplôme d'ingénieur, formement recommandé pour les Master, et nous proposons un large choix de deuxième langue vivante (allemand, espagnol, chinois, japonais,...).
Il est fortement recommandé d'effectuer au moins un stage à l'étranger et il est possible d'en effectuer plusieurs au cours de la formation à l'ISTIC (stages d'été possibles aussi au niveau L3 et M1).
Dans le cadre des programmes d'échange, il est possible d'effectuer un semestre ou une année de cours à l'étranger.
Il est possible de cumuler les deux types d'expérience. 

La masterschool est un excellent moyen pour un étudiant de faire son M1 en Anglais à Rennes, suivi par le M2 à l'étranger (TU Berlin en Allemagne, KTH en Suède, Aalto en Finlande, TU Delft aux Pays-Bas), ou l'inverse.

Stages à l'étranger

Il est fortement recommandé d'effectuer au moins un stage à l'étranger au cours de sa formation universitaire.

En pratique, tout étudiant qui souhaite partir et qui a pris la peine de mûrir son projet a la possibilité de faire un stage à l'étranger. Le réseau d'anciens fonctionne bien et, comme les expatriés répondent régulièrement aux enquêtes de situation, le relais est facile à établir.

Un certain nombre d'établissements étrangers ont établi un partenariat avec l'ISTIC favorisant les échanges d'étudiants (voir la liste des partenariats à l'étranger).

Au cas où un étudiant souhaite partir vers une région où il n'y a pas d'anciens de l'ISTIC, ni de partenariat, c'est en passant par des équipes de recherche dans les domaines où l'étudiant recherche un stage que les contacts pourront être établis, en général facilement, si l'étudiant a bien clarifié son projet.

La liste des stages à l'étranger effectués par les étudiants de l'ISTIC est disponible sur l'intranet de l'ISTIC. 

  • Financement
    Dans nos domaines, les stages à l'étranger sont souvent rémunérés et les bourses proposées par les financeurs  locaux et européens sont mutualisées au niveau de l'université, ce qui permet de répondre à un maximum de demandes.
    C'est une commission du CEVU qui répartit les bourses de stage à l'étranger des programmes Erasmus-stages, Cap Monde, Ulysse ou Éducation Nationale (boursiers du CROUS). Pour plus de précisions sur le possibilités de bourse de stage à l'étranger, consuler la page Étudiants en stage à l'étranger sur le site de l'université de Rennes 1.
    Pour les étudiants de l'ISTIC, les dossiers sont étudiés lors des commisssions de février (stages de fin d'études) ou avril  (stages d'été obligatoires). Les informations générales et le dossier à remplir sont reproduits sur l'intranet de l'ISTIC. Pour obtenir le calendrier précis des commissions, contactez le service des stages de l'ISTIC.
     
  • Accompagnement de la recherche de stage à l'étranger
    • Dans le cadre des cours d'anglais pour certaines formations : préparation à la recherche d'emploi sur Internet (préparation de CV en anglais, étude d'offres d'emploi, préparation à l'entretien d'embauche).
    • mise à disposition de ressources pour l'aide à la recherche de stage sur l' Intranet
    • aide à la recherche de jobs d'été les années précédant le stage obligatoire, visites de stages,  prospection de contacts industriels et académiques.
    • aide individualisée sur demande : clarification des projets, préparation des candidatures, mise en relation avec contacts locaux (équipes de recherche) ou étrangers, aide à la négociation, aide pour les démarches administratives.
       
  • Préparation linguistique spécifique (en plus de l'anglais)
    • à l'ISTIC, dans le cadre des cours de deuxième langue vivante. Une convention avec l'école Supélec nous permet de proposer des cours intensifs dans d'autres langues (japonais, chinois, ...) pour accompagner un projet de mobilité.
    • l'Europôle de Rennes finance des cours de préparation linguistique et culturelle dans un certain nombre de langues européennes. Ces cours ont généralement lieu au mois de juin

Pour toute question sur les stages à l'étranger, consulter d'abord la documentation.
 

Chercher un stage

Pour un stage à l'étranger, vous devez systématiquement vous placer dans une démarche de candidature spontanée.

Les dates des stages de fin d'études des formations de l'ISTIC ne correspondent probablement pas aux dates des stages couramment pratiqués dans les pays que vous visez, et si une entreprise est intéressée par votre profil, elle devra prévoir un stage sur mesure.

Pour les stages se déroulant en été, vous trouverez des propositions de stages d'été, mais elle seront souvent très générales ou formatées pour des étudiants issus de formations différentes de la vôtre.

Il est donc indispensable de fournir dans votre dossier de candidature un maximum d'informations concrètes et utilisables pour définir un éventuel sujet de stage :

  • annoncez brièvement ce que vous voulez, et les dates du stage,
  • présentez clairement ce que vous êtes déjà capable de faire,
  • montrez que vous vous êtes renseignés sur l'entreprise, les projets en cours et les besoins auxquels vous pouvez répondre,
  • ciblez bien votre demande (domaines qui vous intéressent, nature du stage recherché).

Pensez aussi à :

  • ne pas insister sur l'apprentissage de la langue du pays (intérêt pour vous, pas pour la personne que vous contactez),
  • permettre un relais facile de votre candidature vers d'autres personnes qui pourraient vous aider.

Par la suite, quand vous chercherez un emploi, un recruteur appréciera votre autonomie et votre capacité à :

  • définir un projet et vous donner les moyens de le concrétiser,
  • exploiter les informations disponibles (notamment aujourd'hui sur les sites web des ambassades des pays visés et des entreprises du secteur qui vous intéresse),
  • construire et utiliser un bon réseau de réseaux de contacts,
  • rechercher des informations de manière autonome, en ne sollicitant vos contacts que pour des demandes précises et ponctuelles,
  • faire face à des démarches administratives plus lourdes que pour un stage en France (avant le départ, mais aussi pendant votre séjour),
  • vous adapter rapidement à un environnement de travail, une langue et une culture différente.

Pour commencer :

  • Identifiez le type de stage que vous recherchez

    • Identifiez les sujets qui vous intéressent, les outils que vous souhaitez utiliser...
    • Consultez les rapports de stage des années précédentes qui sont archivés dans la salle de documentation près du bureau des stages (1er étage de l'ISTIC).
  • Renseignez vous sur les formalités administratives pour les pays qui vous intéressent
    • Assurances : contactez votre mutuelle étudiante pour demander une extension de garantie.
    • États-Unis : vous pouvez utiliser les conseils et liens proposés dans le document stages d'été à l'étranger. C'est par le programme Internship USA (stages de fin d'études) ou Work and Travel (stages entre mai et septembre) que vous obtiendrez le visa nécessaire.
    • Canada : il peut y avoir des quotas pour les visas pour les stages, alors renseignez vous bien sur les dates.
    • Etudiants étrangers : ce sont les accords avec votre pays d'origine qui s'appliqueront. Vérifiez bien les conditions à remplir pour les visas (attention, la Grande Bretagne ne fait pas partie de l'espace de Schengen).

Financement

  • Établissez votre budget sans tenir compte d'éventuelles bourses

    • Vous n'avez aucune certitude de pouvoir obtenir une bourse et le montant ne suffira pas à couvrir vos frais.
    • Prévoyez de négocier au minimum une indemnisation des frais de séjour.
       
  • Demande de bourse
    Une commission du CEVU de l'université de Rennes 1 répartit les bourses de stage à l'étranger des programmes Erasmus-stages, Cap Monde, Ulysse, Education Nationale (boursiers du CROUS). Comme la demande augmente chaque année, il n'est pas toujours possible d'attribuer des bourses pour des stages à l'étranger non obligatoires.
    Pour les étudiants de l'ISTIC, les dossiers sont étudiés lors de deux commissions :

    • 1e commission : mi-février pour les stages de fin d'études. 
      Dossiers complets à transmettre une semaine avant la commission. 
      Le montant de la bourse sera versé au cours de la deuxième moitié du stage.
      Retardataires : les dossiers seront étudiés en avril.
    • 2e commission : mi-avril
      Pour  mi-mars, il faut fournir une liste : nom + destination précise (avec convention si possible),
      Pour  mi-avril,  il faut fournir le dossier complet. 
      Pas de retardataires.
    • Si vous êtes boursiers du CROUS, n'oubliez pas de le signaler au service des relations internationales de l'ISTIC (voir contact en bas de cette page).
Destination

  • Consultez les documents
    Lire la documentation disponible sur l'intranet de l'ISTIC (répertoire Étranger).
     
  • Identifiez les types d'entreprises susceptibles de proposer de tels stages
    Consultez sur leurs sites web leurs offres d'emplois pour de nouveaux diplômés  (mots clés : junior, entry-level, etc.).  Assez logiquement, les entreprises souhaitent que vous vous soyez déjà renseigné  avant de candidater, et placent ces offres sur leurs sites web.  Prenez la peine d'explorer ces sites, afin d'identifier les besoins  dans le secteur d'activité et dans les entreprises auxquelles vous allez proposer vos services.

    • Pour obtenir les adresses des contactez les associations d'étudiants de l'ISTIC qui éditent des annuaires d'anciens étudiants.Vous pouvez aussi contacter les agences rennaises des SSII implantées à Rennes et à l'étranger (par exemple, SOPRA, Teamlog, Cap Gemini,...) après vous être renseigné sur leurs implantations à l'étranger.  Profitez du Forum du Grand Ouest en novembre pour explorer ces possibilités par « ricochet ».
    • Vous pouvez rechercher sur le web : par exemple, si vous souhaitez travailler sur un ERP, regardez le site de SAP. avec Java, le site de Sun, etc. Familiarisez vous avec le format habituel des offres d'emploi, les mots-clés utilisés (sur l'intranet de l'ISTIC), puis explorez les offres disponibles sur les sites des entreprises que vous avez ciblées. A ce stade, évitez les sites généralistes comme Hotjobs ou Monster, sur lesquels il y a peu d'offres pour jeunes diplômés.
    • Les grandes entreprises demandent souvent de passer par le bureau de recrutement du pays d'origine. Même si  la plupart des offres de stages sont postées directement sur les sites des entreprises, certaines grandes entreprises communiquent aux écoles des catalogues de stages qui peuvent aussi contenir des propositions pour des stages à l'étranger. Ces catalogues sont dans la salle de documentation pour les stages.
       
  • Analysez bien les offres
    Repérez dans les offres d'emploi les informations que demandent les entreprises et les groupes de compétences qui correspondent à ce que vous recherchez comme type de stage. Ces mots-clés devront figurer dans la rubrique Computer Skills de votre CV.

Rédigez votre CV en anglais 

Utilisez les documents disponibles sur l'intranet de l'ISTIC. Une simple traduction de votre CV français ne saurait suffire. Un interlocuteur étranger ne connaîtra pas les diplômes français et une équivalence mal choisie peut s'avérer encore plus obscure que l'original en français.

Rédigez une base de lettre de candidature

Vous adapterez cette lettre pour chaque envoi : conseils sur le formatage

  • un paragraphe sur le contenu de vos études (ne mentionnez que les compétences dont vous pourriez avoir  besoin) : conseils 
  • un paragraphe sur  votre expérience : conseils
  • un paragraphe sur ce que vous souhaitez comme type de stage 

Si vous souhaitez un accompagnement dans la recherche de stage, les éléments suivants sont indispensables pour l'étude de votre demande:

  • le CV en anglais (format texte, dans le corps du message),
  • la base de lettre de candidature (au moins les paragraphes sur ce que vous savez faire et ce que vous cherchez)
  • l'état d'avancement des démarches déjà entamées
  • des précisions en français sur le type de stage que vous cherchez.

Si vous avez des questions contactez toujours en utilisant votre adresse universitaire @etudiant.univ-rennes1.fr

Période d'études

Les accords Erasmus (Europe), ISEP (USA) et CREPUQ (Canada) permettent aux étudiants qui le souhaitent de passer un semestre ou une année à l'étranger.

Dans les programmes ISEP et CREPUQ, les établissements nord-américains acceptent  très peu d'étudiants pour des échanges en informatique. En revanche, des établissements prestigieux qui n'acceptent pas d'informaticiens dans des programmes d'échange prennent facilement nos stagiaires (Ecole Polytechnique de Montréal, Mc Gill, INRS Télecom, Urbana, Colorado State) ou nos diplômés (MIT Media Laboratory).

La masterschool EIT Digital est aussi un excellent moyen pour un étudiant de faire son M1 en Anglais à Rennes, suivi par le M2 à l'étranger (TU Berlin en Allemagne, KTH en Suède, Aalto en Finlande, TU Delft aux Pays-Bas), ou l'inverse

En dehors de ces programmes réguliers, nous développons des relations bilatérales ponctuelles pour accompagner la demande: Ecole Polytechnique de Poznan, Université de Barcelone en Europe, Universités de Brisbane, Canberra et Adélaide en Australie. Certains de ces liens sont encours de pérennisation.

Si une période d'études effectuée à l'étranger représente un atout pour votre future carrière, il est important de bien réfléchir au programme d'études que vous allez suivre, et à la cohérence de votre parcours. Une correspondance de 100 % étant quasiment  impossible, des écarts sont possibles à condition que l'ensemble de votre formation (ISTIC + étranger) soit cohérent. Vu la structure des formations de l'ISTIC, le moment optimal pour partir se situe au niveau M1 avant de choisir une spécialité (LMD), ce qui vous laisse plus de liberté dans le choix des cours.

Dans tous les cas nous insistons sur le contact préalable entre les deux responsables de formation, un programme d'études à l'étranger devant être étudié attentivement pour garantir le succès d'un séjour à l'étranger.

  • Renseignez vous sur les possibilités de séjours d'études dans le cadre des programmes existants, et le calendrier à respecter. Les partenariats de l'ISTIC sont disponibles sur ce site et vous trouverez sur l'intranet les documents distribués lors de précédentes réunions d'information.
  • Les modes de financement et les éventuelles dispenses de frais de scolarité varient suivant les programmes d'échanges (ERASMUS, ISEP, CREPUQ, accords bilatéraux).
  • Si vous souhaitez partir dans un autre établissement hors programme d'échange, il vous faudra en général régler les frais de scolarité de l'établissement d'accueil.

Pour les étudiants de L3 souhaitant partir en année de M1

  1. Examinez attentivement les programmes des universités que vous avez sélectionnées.  Pour éviter des incompatibilités d'emploi du temps, composez votre programme d'études à partir des cours dispensés dans une seule formation et une même année.
  2. Contactez le responsable des relations internationales et le responsable de votre formation, qui pourront vous aider à finaliser un programme cohérent avec votre formation.
  3. Votre programme d'études devra être validé par votre responsable de formation (responsable d'option pour le diplôme d'ingénieur) avant transmission de votre dossier au bureau des affaires internationales du campus de Beaulieu. 

Poursuite d'études

Pour faire un Master's Degree (MBA par exemple)
Le MBA (Masters in Business Administration) est souvent présenté comme un complément intéressant à une formation d'ingénieur. C'est un diplôme qui se prépare en deux ans et inclut des stages en entreprises. Pour les MBA, le magazine Fortune publie régulièrement la liste des meilleurs MBA. Pour d'autres masters, renseignez vous auprès d'équipes de recherche dans le domaine concerné et sur le site de la revue US News.

  • Conditions d'accès
    On vous demandera souvent de justifier déjà d'une expérience professionnelle. Voir sur le site d'ETS les tests psychotechniques qui vous seront demandés pour des études au niveau graduate studies en plus du TOEFL.
  • Financement
    Les frais de scolarité sont très élevés, mais le MBA apporte une importante plus-value sur le marché du travail. 

Pour faire un PhD (Doctorat)

La formation scientifique solide des étudiants et ingénieurs français est très appréciée. Les universités nord- américaines les plus prestigieuses, assez fermées dans le cadre des programmes d'échanges ISEP et CREPUQ,  accueillent facilement des étudiants étrangers au niveau doctorat. 

  • Conditions d'accès
    En plus de vôtre diplôme (master ou ingénieur), on vous demandera en général de passer des tests complémentaires (langues, tests psychotechniques). Pour les tests américains, consultez le site d'ETS, ou l'article de Wikipedia sur ces tests psychotechniques.
  • Pour choisir votre université
    Vous trouverez de nombreux classements publiés par la presse. Les critères varient d'un classement à l'autre. Le classement de Shanghai (500 premières universités mondiales) est l'un des plus connus. Consultez les chercheurs du domaine dans lequel vous souhaitez faire une thèse, ils pourront vous orienter.
  • Financement
    En s'y prenant suffisamment à l'avance, il est généralement possible de financer entièrement le projet : dispense de frais d'études (Tuition Waiver) associée à un emploi de Teaching Assistant (assez similaire au système des moniteurs en France). Il existe aussi des possibilités de financement dans le cadre du  Volontariat International. 

CAS PARTICULIER
Doctorat  en co-tutelle avec un laboratoire étranger

Les équipes de recherche de l'IRISA, de l'IETR ou du LTSI ont de nombreux partenariats avec des laboratoires étrangers, et il est possible de faire une thèse en co-tutelle avec un laboratoire partenaire. 

  • Financement
    Toutes les thèses de l'école doctorale Matisse sont financées par des bourses (financements publics ou industriels) et le financement des thèses en co-tutelle comprend les déplacements pour effectuer des recherches dans le laboratoire partenaire à l'étranger.