Syntec Numérique

Syntec Numérique : connaître les métiers de l'informatique

Parce que l’ISTIC forme les étudiants au métier du numérique au sens large, une forte majorité d’entre eux travailleront dans des entreprises rattachées au Syntec Numérique. C’est notamment cas  des SSII, des éditeurs de logiciels et de entreprises de conseil en technologies. L’ISTIC a donc noué des relations avec Syntec Numérique notamment au travers de l’association Pascaline et à l’occasion de la collecte de la taxe d’apprentissage.

Syntec Numérique est la Chambre professionnelle des sociétés de Conseil et de Services informatiques, des Éditeurs de Logiciels et des sociétés de Conseil en Technologies. A ce titre, Syntec Numérique contribue au développement des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et de leurs usages, assure la promotion des entreprises dans le domaine des logiciels et services et veille à la défense des intérêts collectifs professionnels. Porte-parole et acteur majeur de l’industrie des logiciels et services, Syntec Numérique représente le secteur auprès de différents organismes institutionnels et des pouvoirs publics et travaille en collaboration avec les autres associations de l’économie numérique et ses homologues européens sur tous les dossiers à dimension européenne.

Observateur et analyste privilégié du marché, Syntec Numérique informe, par ses travaux et ses publications, l’ensemble de l’écosystème des TIC sur les chiffres et les tendances de la profession.

Syntec Numérique c’est….

  • 1 000 entreprises adhérentes
  • 80 % du CA du secteur
  • Plus de 280 000 professionnels

Syntec Numérique c’est aussi trois types d’activité :

  • Édition de logiciels (50% des membres)
    80 % du Top 20 Éditeurs (source PAC),
    70 % du Top 10 Truffle 100 France 2008
  • Conseil et services informatiques (conseil, ingénierie et intégration, infogérance)
    95 % du Top 20 Conseil et Services informatiques (source PAC)
  • Conseil en technologies

Syntec Numérique contribue, depuis plus de 30 ans, à la promotion et à la croissance de ce secteur en constante évolution. Petites sociétés ou grands groupes, pour se développer les entreprises doivent démontrer la valeur qu’elles créent, recruter des collaborateurs bien formés, défendre leurs droits et s’adapter aux évolutions règlementaires dans un environnement favorable.

Développement de l’économie numérique et des usages de l’informatique

  • Le développement des usages des Technologies de l’Information offre un potentiel de croissance important pour l’ensemble de l’économie comme pour l’industrie des logiciels et services. Syntec Numérique est donc fortement impliqué sur les questions du numérique depuis plusieurs décennies en tant qu’interlocuteur légitimé entre les pouvoirs publics et les acteurs du numérique.

Nouveaux marchés : préparer l’avenir pour les entreprises

  • Beaucoup de secteurs accélèrent aujourd’hui leur « révolution numérique » : l’administration, la santé, l’éducation, le Green IT … Autant de nouveaux usages et de nouvelles applications qui stimulent à la fois la croissance et la créativité du secteur. Les acteurs du numérique doivent contribuer par leur action à promouvoir les nouveaux usages et à créer les conditions de leur adoption.

Emploi, social, formation : défense des entreprises, développement des compétences

  • Malgré les aléas de la conjoncture économique, la dynamique de croissance du secteur est durable et l’emploi comme la formation, initiale et continue, restent des enjeux majeurs pour les professions de service qui, c’est une question clé, reposent plus sur les compétences humaines que sur les machines. De même, la règlementation en matière sociale évolue en permanence et doit prendre en compte les spécificités des différents métiers du numérique.

Collecteur de la Taxe d’Apprentissage

  • Syntec Numérique est fortement impliqué dans la promotion des métiers et de l’apprentissage auprès des plus jeunes et collabore étroitement avec les formations supérieures formant à aux différents métiers du numérique (informatique, télécoms, contenus, etc.).

En résumé, les priorités du Syntec Numérique

  • Défense des Intérêts de la profession

    • Négociations avec les syndicats, Organisation paritaire, Représentation de la branche, Actions collectives, Relations avec les associations clients, Actions auprès des pouvoirs publics, Défense des...
  • Porte Parole Institutionnel
    • Observateur, leader d’opinion et prises de position, fédérateur de l’écosystème, représentation de la profession auprès des pouvoirs publics, des clients, des organismes paritaires, des organismes ...
  • Services aux membres
    • Juridique, financier, fiscal, social, formation, échanges de bonnes pratiques, mobilisation d’experts, livres blancs, comités professionnels et commissions, vision prospective : observatoire de conjoncture ...
  • Promotion des métiers
    • Attractivité, relations écoles (association Pascaline), promotion des métiers par la collecte de la taxe d’apprentissage, promotion de l’Innovation.

Pour en savoir plus http://www.syntec-numerique.fr